6 semaines sans fumer : 4 employés ont réussi !

//6 semaines sans fumer : 4 employés ont réussi !
etape no 1 photo

C’est avec fierté et admiration que notre président-directeur général, M. Martin Ouellet, remettait aujourd’hui 4 chèques de 125 $ aux 4 employés qui ont complété avec succès Le Défi J’arrête, j’y gagne!

Le 10 janvier dernier, nous annoncions notre intention de verser un montant de 1 000 $ (répartis en 4 paiements) à chaque employé qui cesserait de fumer pendant 1 année. Pour ce premier palier de 6 semaines, nous avions choisi de nous arrimer avec Le Défi J’arrête, j’y gagne! qui se déroulait du 6 février au 19 mars. Les gains de 125 $ attribués aujourd’hui correspondent au versement no 1 sur une possibilité de 4.

M. Ouellet soulève que « Ces résultats sont au-delà de toutes nos attentes! Quand on a lancé ce concours en janvier, on savait déjà que 2 ou 3 de nos gars allaient possiblement s’inscrire. Quand j’ai su que j’avais 5 participants, j’étais renversé! Parmi les inscriptions-surprises : un de mes employés qui fumait depuis 51 ans! Il nous a avoué n’avoir jamais vraiment pensé à arrêter avant! Et en plus, 2 conjointes ont également cessé de fumer!». Il ajoute : « Je tiens à exprimer toute ma fierté à Marcel, Fernand, Denis-Édouard et Pierrot, pour avoir passé à travers ces 6 semaines! On a été témoin d’un esprit de solidarité et de tolérance hors du commun pendant cette première étape cruciale. Ça me fait extrêmement plaisir de leur remettre leur premier chèque, et j’ai déjà hâte de leur remettre les suivants! »  Tous les ex-fumeurs ont quant à eux affirmé déjà ressentir les bénéfices sur leur santé, et sont confiants que cette fois-ci, c’est la bonne!

Parmi les 5 participants, 1 employé a avoué avoir fumé une demi-cigarette quelques jours avant la fin de l’étape 1. Même s’il a fait preuve d’une honnêteté exemplaire et qu’il n’a pas refumé depuis, le gain récompensant les 6 premières semaines sans fumer ne lui a pas été remis.

Donc, au moment d’écrire ces lignes, sur les 7 personnes qui fumaient, il n’en reste plus qu’une seule! En effet, M. Steve Ouellet, copropriétaire et frère de Martin, s’est ajouté à la liste des « ex », puisqu’il a écrasé sa dernière cigarette le 5 mars. Pour sa part, la 7e personne qui fume toujours a confié qu’à chaque jour, depuis le lancement de ce concours, elle songe de plus en plus à arrêter de fumer.

Considérant que l’objectif ultime de son défi est d’inciter ses employés à cesser de fumer, M. Martin Ouellet a décidé de prolonger la période d’inscription jusqu’au 7 mai prochain. Ainsi, l’employé qui a eu une rechute a été réintégré au concours dès le lendemain; il devra compléter à nouveau le cycle de 6 semaines sans fumer pour obtenir le premier chèque. La personne qui fume toujours pourra être intégrée dans le « Défi KRT » si elle cesse de fumer d’ici le 7 mai, et deviendra elle aussi admissible aux 4 gains totalisant 1 000 $. Bien entendu, les dates servant au calcul des 4 versements seront adaptées à chacun de ces nouveaux participants.

M. Ouellet précise : « Oui, les balises du Défi J’arrête, j’y gagne! ont été les rampes de lancement pour nos ex-fumeurs, car ceux-ci devaient s’engager selon une date préétablie. Or, si notre concours représente cet élan dont ont besoin nos employés pour se décider d’arrêter de fumer, on doit assouplir nos propres règles pour leur permettre de profiter, en plus d’une rétribution financière, des deux éléments-clés de notre approche : l’obligation d’engagement et l’effet de groupe. »

Il conclut avec enthousiasme en disant : « Ce que nous avions d’abord cru irréaliste est plus que jamais envisageable : que tous nos employés fumeurs abandonnent ce poison et que CONTENEURS KRT soit une équipe 100 % non-fumeuse! »

Toujours un humain pour vous répondre picto_content 418 862-0309

Estimation gratuite